Craponne-sur-Arzon : des petits commerces unis pour revitaliser le bourg

À Craponne-sur-Arzon, dans la Haute-Loire, une grande surface a transformé sa carte de fidélité : si ses clients le souhaitent, ils peuvent dépenser leurs chèques-cadeaux dans les commerces de proximité. Une initiative qui pourrait redynamiser le centre-ville.

Les 2000 habitants de la commune de Craponne-sur-Arzon peuvent désormais payer dans les commerces du centre ville… avec la carte fidélité de leur supermarché. Depuis début décembre, la grande surface du bourg a lancé un partenariat avec près d’une trentaine de commerçants pour essayer de rendre le centre de Craponne-sur-Arzon plus attractif.

Comment ça marche ? 

Le principe est simplissime: une fois des points accumulés sur sa carte de fidélité, le client peut se rendre à l’accueil de sa grande surface et demander des chèques-cadeaux. Pour l’instant, rien de bien exceptionnel. Là où réside la nouveauté, c’est qu’il peut aller dépenser ces chèques dans des commerces du centre-bourg de Craponne-sur-Arzon.

Une façon originale pour le centre commercial de se démarquer de ses concurrents, comme explique son président Stéphane Epiard : « Cette carte de fidélité est complètement différente des autres. Du coup, le consommateur s’y intéresse plus et y trouve un vrai intérêt. »

Résonnance personnelle

Le PDG a donc proposé cette idée en 2014 au maire de la commune, Laurent Mirmand. Il souhaitait créer un partenariat entre sa grande surface et les commerçants de Craponne… en partie grâce à sa compagne : « Ma femme gère une petite boutique de lingerie en centre-ville, donc je connais à la fois la problématique des grandes surfarces et des commerces de proximité », raconte-t-il.

Exit l’adversité entre grandes enseignes et petites boutiques : celles-ci doivent et peuvent cohabiter, sans marcher sur les plate-bandes de l’autre :

Leave your comment